Décès de Claude-Nicolas Veil

Décès de Claude-Nicolas Veil

Simone Veil mis au monde trois fils. Le premier, Jean, est né en 1947. Il est aujourd’hui avocat d’affaires. Le deuxième, Claude-Nicolas est né en 1948 et est mort en 2002. Le dernier, Pierre-François, lui aussi avocat, né en 1954.

Claude-Nicolas, le deuxième fils de Simone et d’Antoine Veil était médecin. C’est avec lui que Simone partageait sa passion pour l’art, il a succombé en 2002 d’une crise cardiaque, à l’âge de 54 ans.

Ce sont des instants qu’elle n’a jamais racontés. « Je ne voulais pas qu’on en parle. Je le fais avec vous aujourd’hui parce que vous l’évoquez. J’ai toujours le regret de n’avoir pas pu continuer, trop occupée par la Fondation, mes petits-enfants… Et j’ai perdu un fils» déclare – elle aux journalistes.

Simone Veil n’est pas du genre à s’étendre. Toute sa vie, elle a ravalé ses douleurs pour mieux défendre ses convictions mais elle s’est finalement détourné de ses proches. Un sentiment d’amertume se laisse sentir lorsqu’elle évoque les moments qu’elle n’ jamais pu vivre avec son fils. « Au début de ma carrière de magistrate, j’ai travaillé sept ans à l’administration pénitentiaire. Lorsqu’on est privé de liberté et je l’ai moi-même vécu, il est difficile de se réinsérer si on ne respecte pas votre dignité. C’est le fondement de mes préoccupations».

La mort précoce de son fils fut une tragédie pour toute la famille Veil et c’est certainement une raison pour laquelle nous ne possédons pas avantage d’information.

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *